L'enterrement

الدفن

Pompes Funèbres Musulmanes Bordeaux Enterrement en Isalm

L'enterrement est la quatrième et dernière obligation à effectuer envers nos défunts (après la toilette rituelle, la mise en linceul et la prière mortuaire (Salat Janaza)).

Abou Houreira (Qu'Allah l'agrée) rapporte : le Prophète (SallAllahou ‘alayhi wa salam) a dit: « Celui qui assiste à des funérailles jusqu'à ce que l'on prie sur le mort a un Qirat et celui qui y assiste jusqu'à l'enterrement a deux Qirat (*) ». Quelqu'un a dit: Qu'est ce que deux Qirat ? Le Prophète (SallAllahou ‘alayhi wa salam) a dit: « Comme deux immenses montagnes ». (Rapporté par Mouslim dans son Sahih n°945)

Lors de l'enterrement, il faut veiller à orienter légèrement le défunt vers la droite lors de la mise en cercueil, puis orienter le cercueil vers la Qibla avant de le placer dans la tombe afin que son visage soit orienté en direction de la Mecque (Kaâba, sud-est en France) ou mettre le défunt, les pieds dirigés vers La Qibla, de telle façon qu'en se levant, son regard se dirige vers la Mecque.

Celui qui dépose le défunt dans sa tombe doit dire : « Bismillah wa 'ala sunnati rasulillah » (Au nom d’Allah et selon la Sunna du Messager d'Allah). Selon 'Ali ibn 'Umar : « Lorsque le Prophète (SallAllahou ‘alayhi wa salam) déposait un mort dans sa tombe, il disait : « Bismillah wa 'ala sunnati rasulillah. » » (Rapporté par Abou Dawoud et al-Tirmidhî).

Il est recommandé de prononcer la formule de rappel ci-dessus en plaçant le défunt dans sa tombe. Il ne faut pas l’y placer sans cela, en raison de ce que cela comporte comme bienfait immense pour le défunt, et comme récompense pour le vivant (Tas-hîl Al-Ilmâm 3/62).

‘Âmir Ibn Rabî’ah (Qu’Allah l’agrée) rapporte : « Le prophète (ﷺ) pria sur ‘Uthmân Ibn Madh’ûn, puis il se rendit à la tombe et, tout en restant debout, versa trois poignées de terre. » (Hassan Al-Irwâ’ 751).

Il est recommandé la méditation et le recueillement durant toute la cérémonie de l'inhumation.

Il est blâmable de s'amuser ou rire au cours de l’enterrement et de marcher sur les tombes.

Le défunt sera questionné dans sa tombe et verra sa place, au Paradis ou ailleurs. Il est louable d'invoquer le pardon d'Allah pour le défunt après l'inhumation et d’adresser des invocations à Allah afin qu'il lui accorde l'assurance durant l'interrogatoire qu'il est en train de subir.

Le Prophète (ﷺ) a dit : « Invoquez le pardon de Dieu pour votre frère et demandez à Dieu de l’affermir, car en ce moment même il est interrogé. » (Abû Dâwûd 2804 et Bayhaqi).

Muslim rapporte d’après Jâbir (Qu’Allah l’agrée) : « Le Messager d’Allah (ﷺ) a interdit d’enduire les tombes de gypse, de s’asseoir et d’édifier des constructions dessus. » (Sahîh Muslim 970).

Buraydah Ibn Al-Husayb Al-Aslamî (Qu’Allah l’agrée) rapporte que le Messager d’Allah (ﷺ) à dit : « Je vous interdisais de visiter les tombes. Visitez-les donc à présent. » (Sahîh Muslim 977). At-Tirmidhî ajouta : « car elles vous rappellent l’au-delà. » (Sahîh At-Tirmidhî 1054).

A ce titre, vos Pompes Funèbres Musulmanes Oumma, situées à Bordeaux - Lormont, organisent et réalisent l’Inhumation & le Rapatriement de vos défunts selon le rite funéraire musulman dans toute la Nouvelle Aquitaine : Bordeaux, Libourne, Périgueux, Bergerac, Agen, Mont-de-Marsan, La Rochelle, Royan, Saintes, Angoulême, Niort.