Le linceul

الكفن

Le linceul en Islam

Le Linceul en Islam

Après la toilette rituelle vient l'étape de l'enveloppement du défunt dans le linceul.

La mise en linceul des défunts est une obligation collective selon le Hadith du Prophète (sallAllahou ‘alayhi wa salam) : « Lorsque l’un d’entre vous, met le corps de son frère dans un linceul, qu’il le fasse de la meilleure façon » (Muslim 1567, Abû Dâwûd 2737, Ahmad 14463)

Caractéristiques du Linceul

Il doit être :

  1. prélevé sur l'argent du défunt :
    Lorsqu’un homme est tombé de sa chamelle, le Prophète sallAllahou ‘alayhi wa salam) a dit : « Prenez ses deux vêtements comme linceul. » - Authentifié par Chaykh al-Albânî dans Sahih an-Nassa-i (2712)
  2. Propre.
  3. Il n’est pas nécessaire que le tissu du linceul soit neuf.
  4. Blanc de préférence.
    ‘Abdullah Ibn ‘Abbâs rapporte que le Prophète sallAllahou ‘alayhi wa salam) a dit : : « Choisissez des vêtements blancs, car ce sont les meilleurs vêtements, et faites-en un linceul pour vos morts. » - Authentifié par Chaykh al-Albânî dans Sahih abi Daoud (3878)
  5. Parfumé.
    Ahmad et Al-Hâkim rapportent dans un hadith authentique, d'après Jâbir, que le Prophète sallAllahou ‘alayhi wa salam) a dit : « Si vous encensez le linceul du mort, faites-le trois fois de suite. » - Authentifié par Chaykh al-Albânî dans son livre ‘Les rites funéraires'.

  6. A ce titre, vos Pompes Funèbres Musulmanes Oumma, situées à Bordeaux - Lormont, vous mettent à disposition le linceul. Conformément au Hadith du Prophète (sallAllahou ‘alayhi wa salam) nous vous suggérons de prélever directement sur le compte des défunts le montant pour vous le procurer.


    La récompense

    Le Prophète (ﷺ) a dit : « Celui qui lave un croyant et n’en dévoile rien, Dieu lui pardonnera quarante fois. Celui qui aura creusé la tombe pour un croyant et l’y introduit, aura la même récompense que s’il l’avait abrité jusqu’au Jour de la Résurrection. Et celui qui l’aura mis dans un linceul, Dieu le revêtira au Jour de la Résurrection d’habits de soie fine et de brocarts du Paradis. » (Al-Hâkim, Bayhaqî, Ibn Mâja 1451)


    Etape suivante : La prière mortuaire